mercredi 9 juillet 2014

Histoire et sciences du végétal

Histoire et sciences du végétal : approches interdisciplinaires

Appel à communications

Les 8 et 9 décembre

Maison des sciences humaines, 
UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines - 
Université d'Angers - 5 bis Bd Lavoisier
Angers, France (490145)

Les végétaux sont porteurs d’une double historicité : d’une part en raison de leur histoire biologique (évolution, cycle de reproduction, etc.), d’autre part en raison de leur histoire humaine (études botaniques, sélection, pratiques culturales, usages, etc.). Ce caractère historique intrinsèque fonde des approches interdisciplinaires qui prennent en compte autant l’histoire biologique que l’histoire humaine des végétaux.

Nous proposons un moment de discussion propice à l’analyse de l’interdisciplinarité à l’œuvre dans les recherches qui croisent l’approche historique et l’approche des sciences expérimentales du végétal (génétique, physiologie, pathologie, systématique, étude de l’évolution, etc.). En effet, elles élaborent une interaction complexe entre ces disciplines et soulèvent des questions méthodologiques et épistémologiques.
Axes thématiques

Nous attendons des communications, de préférence proposées conjointement par un(e) historien(ne) et un(e) biologiste. Il serait éclairant que chaque intervention s’articule autour de trois thèmes :

1) Sujets. Comment émergent et se construisent les problématiques interdisciplinaires histoire- biologie? Pourquoi travailler ensemble ? Pourquoi s’écarter du champ disciplinaire traditionnel ?

2) Méthodes. Comment peut-on se comprendre entre historiens et (autres) scientifiques ? Quelles sources historiques utiliser ? Comment formaliser et croiser les données ? Quels obstacles, quelles difficultés ?

3) Résultats. Quel est l’apport de l’interdisciplinarité ? Quelle réception (évaluation) par la communauté disciplinaire ? Où et comment publier ? Quelles suites ?

4) Epistémologie. Quel est le statut du végétal dans ces approches : objet ou archive ?

Ces questions sont, bien entendu, incitatives et non limitatives.

Le but de cet atelier de deux jours est de réunir des chercheurs intéressés par une approche interdisciplinaire du végétal croisant histoire et sciences expérimentales. Des collègues travaillant avec des méthodologies analogues dans le domaine de la microbiologie et de la biologie animale seront par ailleurs invités à ces journées afin d’ouvrir des perspectives comparatives.
Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les propositions de communication de 30-45 minutes doivent être adressées à : Cristiana.pavie@univ-angers.fr et doivent comporter un résumé (300-500 mots) et une courte notice bio-bibliographique des auteurs.

Date limite de soumission des propositions :
le 6 Septembre 2014

Réponse du comité scientifique : le 15 septembre 2014

Langues : Français et anglais.
Comité scientifique
Céline Briée – post-doctorante FloRHIGe– CERHIO Université d’Angers
Jérémy Clotault – maître de conferences, IRHS, Université d’Angers
Fabrice Foucher- chargé de recherché IRHS, INRA Angers-Nantes
Laurent Loison – post-doctorant POLCELL, Université de Strasbourg
Michel Morange – professeur, ENS Paris
Cristiana Oghina-Pavie, maître de conferences, CERHIO, Université d’Angers
Philippe Simoneau, professeur, IRHS, Université d’Angers
Stéphane Tirard, professeur, Centre François Viète, Université de Nantes
Comité d’organisation
Céline Briée
Jérémy Clotault
Cristiana Oghina-Pavie
Stéphane Tirard

Contact : Cristiana.pavie@univ-angers.fr
Organisation
CERHIO Centre de recherches historiques de l’Ouest – UMR CNRS 6258 Université d’Angers
CFV- Centre François Viète d’épistémologie et d’histoire des sciences et des techniques EA 1161, Universités de Nantes et Brest
SFR QUASAV- Structure federative de recherche Qualité et Santé du Végétal, Angers

In the context of their interdisciplinary research programs:
Hybrides - Histoire des hybrides horticoles. Science et pratique de la diversité des ligneux d’ornement et fruitiers au XIXe siècle, financé par le Conseil scientifique de l’Université
FloRHiGe- Facteurs de succès de l’innovation variétale du rosier aux XVIIIe et XIXe siècle, démarche interdisciplinaire génétique et historique, financé par la Région des Pays de la Loire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire