lundi 24 septembre 2012

Histoire de la chirurgie



L'histoire de la chirurgie : Du silex à nos jours 

Le Docteur Pierre-Louis Choukroun, ancien interne des hôpitaux de Paris, a été chef de clinique chirurgical à la Faculté et assistant des hôpitaux. 

  • Broché: 215 pages
  • Editeur : Editions du Dauphin (30 août 2012)
  • Collection : HIST.ACT
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2716314799
  • ISBN-13: 978-2716314794
Réalisée dès le Néolithique comme en témoigne la découverte d’ossements, et depuis la plus haute Antiquité, la chirurgie a connu un cheminement fait de luttes, de hasards, parfois d’erreurs, mais aussi de magnifiques découvertes qui ont construit l’Histoire, fruit de siècles de tâtonnements, d’avancées et parfois de reculs. Dans l’Occident médiéval, contrairement à l’Orient, les conceptions antiques et erronées de Galien font loi ; la dissection des cadavres est interdite par l’Eglise et la chirurgie régresse. Les ‘’barbiers’’ doivent attendre la Renaissance pour perfectionner leur art. Ce renouveau est l’oeuvre de chirurgiens comme Ambroise Paré et Fabrizio d’Acquapendente, mais aussi d’anatomistes, Vésale, Léonard de Vinci et enfin de chercheurs persévérants et épris de vérité, tels Harvey, Malpighi et Miguel Servet. Leur reconnaissance comme médecins à part entière ne leur est octroyée qu’au début du 18e siècle, en France, puis rapidement dans l’Europe entière, grâce au rôle déterminant du roi Louis XIV. Cependant les interventions chirurgicales restent limitées du fait de l’absence d’anesthésie et de la mortalité par infection. Vers la seconde moitié du 19e siècle, en quelques années, deux découvertes essentielles voient le jour : l’anesthésie (Wells et Morton) et l’asepsie (Semmelweis, Pasteur et Lister). Ces passionnantes épopées révolutionnent l’art opératoire. Dès lors, tout devient possible, la chirurgie connaît un prodigieux essor. Au 20e siècle se développent la lutte contre l’infection, la transfusion sanguine, l’imagerie médicale, le laser chirurgical et les greffes d’organes. Une autre révolution, la chirurgie endoscopique s’impose à partir des années 1980 grâce aux progrès de la fibre optique, de la caméra et de l’informatique. Les dix premières années de ce 21e siècle sont particulièrement riches en innovations, chirurgie robotique, télé chirurgie, nanotechnologies et en découvertes spécifiques dans chacune des disciplines chirurgicales. Autrefois artisan prestigieux aux mains habiles, le chirurgien devient progressivement un technicien de haut niveau, hyper spécialisé, entouré d’une équipe rompue à la procédure opératoire mais aussi à l’instrumentation, l’imagerie et l’informatique. La chirurgie de demain nous promet des révolutions que l’on ne soupçonnait pas, il y a une trentaine d’années, avec la possibilité d’intervenir au sein même de la cellule, de son noyau et dans les chromosomes eux-mêmes.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire