samedi 20 avril 2019

Histoire de la médecine

Histoire de la médecine

Revue trimestrielle

no1 - Mars 2019

  Éditorial
Claude Harel

- Le billet d’Humeur.
Jean-Noël Fabiani

- Jaques Daviel, chirurgien de la peste.
Yves Pouliquen


- Évolution du concept d’agent infectieux.
Patrick Berche

- L’amputation de Sarah Bernhardt.
Jacques Battin

- La chirurgie de guerre durant l’antiquité.
René Jancovici, Robin Baudouin

- « Mais qui a éteint la lumière ? ». Dufy et la cortisone.
Patrice Queneau

- Hasard et découverte : La sérendipité en médecine.
Jean-Noël Fabiani

- Il y a un quart de siècle : La naissance de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.
Marc Dupont

- Apollon saigné : La phlébotomie à la cour de Louis XIV.
Stanis Perez


L'histoire de la médecine à Bordeaux

Bordeaux porte océan au cours des âges 

Colloque de la Société Française d’Histoire de la Médecine 

Bordeaux, 14-16 juin 2019



Vendredi 14 juin 2019

10 heures : Visite à la Bibliothèque municipale classée du fonds patrimonial exceptionnel : Bibliothèque Meriadeck (85 cours Maréchal Juin, 05 56 10 30 00)

Déjeuner libre, conseillé à l’Orangerie du Jardin public

14 heures : Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux, 1 place Bardineau. Traverser le Jardin public et passer devant l’Orangerie.

- Accueil par le président de la SFHM

- 14h15 : Gilles Delluc (médecin-docteur en préhistoire) : La nutrition paléolithique

- 14h45 : Anne-Marie Cocula : Montaigne et Bordeaux

- 15h15 : Catherine Volpilhac-Auger : Montesquieu et la santé publique

- 15h45 : Jacques Monferrier : François Mauriac et Bordeaux

- 16h30 : Jacques Battin (SFHM, Bordeaux) : Parmi les écrivains de passage : Louis Ferdinand Destouches-Céline en 1919 passe le bac à Bordeaux

- 17h : Dominique Sentagnes : Le port de Bordeaux qui a fait la richesse de la ville au cours des âges, et lui a valu d’être classée à l’Unesco.

-18h -18h30 : discussion générale

De 20h à 23h, dîner-croisière sur le bateau Sicambre, River Cruise. RV avant 20 heures en étant muni du ticket correspondant à cette prestation, le bateau étant à quai devant le 25 quai des Chartrons (traverser le Jardin public, puis la place des Quinconces)

Samedi 15 juin 2019

Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux

- 9h : Michel Colle (SFHM, Bordeaux) : Le docteur Jean Ernest Godard (Bordeaux 1826 - Le Caire 1862) et le sens du devoir dans sa mission en Égypte en 1861

- 9h30 : Jacques Rouëssé (SFHM, Paris) : Louis XV et ses maladies

- 10h : Bernard Allemandou (SFHM ,Bordeaux) : L’École des mousses à Bordeaux

- 10h30 : Jean-François VIAUD (SFHM, Bordeaux) : Les médecins et le climat dans un port ouvert sur l’océan, Bordeaux XVIe - XIXe s.

- 11h « Brèves de 5 minutes » :

+ Jacqueline de Rouville (Aix en Provence) : Le quotidien d’un médecin bordelais écrit sous l’Empire, de 1806 à 1841 par Simon-Pierre Dupuy (1766-1841)

+ Bernard Hoerni (SFHM, Lectoure) : Le centenaire de la naissance de Jean-Alban Bergonié fondateur à Bordeaux du premier centre anticancéreux

+ Jacques Battin (SFHM, Bordeaux) :

• L’école de kinésithérapie fondée en orthopédie par Joseph Gourdon d’après les archives de son petit-fils, l’orthopédiste André Gourdon

• Marguerite Coutanceau, sage-femme bordelaise, nièce et continuatrice de l’oeuvre de Madame Boursier du Coudray

• Le Journal d’Élie Gintrac

- 12h Discussion générale.

Déjeuner libre à l’Orangerie du jardin public

14 h 30 Reprise de la séance

- 14h30 : François Pouyanne et S. Rossier (Bordeaux) : Les fondations hospitalières protestantes bordelaises et l’Institution John Bost

- 15h : Bernard Bioulac (Bordeaux) : Jean-René Cruchet décrit le syndrome bradykinétique, qui caractérise la maladie de Parkinson

- 15h30 : Jacques Chevallier (SFHM, Lyon) : Le docteur Jean Hameau, de La Teste de Buch, était-il vraiment le précurseur de la théorie infectieuse ?

- 16h : Jean-Pierre Gréciet : L’école de Santé navale de Bordeaux

- 16h30 : Jean-Louis Bussière (SFHM, Paris) : Les grandes figures coloniales de l’école de Bordeaux

- 17h : Marie-Claude Le Breton (SFHM, Paris) : L’arrivée des femmes à Santé navale de Bordeaux et leur devenir

- 17h30 : Francis Trépardoux (SFHM, Paris) : François Samouilhan (1785-1815) médecin bordelais et mauricien

- 18h : Patrice Le Floch-Prigent (SFHM, Paris) : Les Tepuis de l’Amérique du sud ont-ils un intérêt médical en tant qu’isolats évolutifs du vivant ?

- 18h30 Discussion générale, puis synthèse de la session de la SFHM.

20 h : Réception au domicile du président de la SFHM : Pr Jacques Battin 251 avenue de la Marne 33700 Mérignac (ligne A du tram, descendre à station Quatre chemins, code portail 251A) 06 64 16 10 95 et Madame 06 24 40 43 96.

Dimanche 16 juin 2019

Visite libre de la ville de Bordeaux : secteur sauvegardé, monuments ; musées des Beaux-Arts, d’Aquitaine, des arts décoratifs et du design, de la douane, maritime (rue Borie), nouveau musée maritime et cité des civilisations du vin…

INSCRIPTION AUX JOURNÉES SFHM BORDEAUX 14-15 juin 2019

- Inscription aux séances : membres de la SFHM : 30 €

non-membres de la SFHM : 50 €

étudiants : gratuit

- Inscription au dîner-croisière du vendredi 14 juin : 70 €

nombre de personnes participant aux séances :….

nombre de personnes participant au dîner-croisière :….

participation à la réception (gracieuse) du président, nombre….

Total à régler et à envoyer par chèque (à l’ordre de la SFHM) au Dr J.F. Hutin, trésorier

de la SFHM, 2 rue de Neufchâtel, 51100 Reims.

vendredi 19 avril 2019

Les femmes médecins dans l'Allemagne de Weimar et l'Allemagne nazie


Women Doctors in Weimar and Nazi Germany: Maternalism, Eugenics, and Professional Identity


Melissa Kravetz 


University of Toronto Press
Series: German and European Studies
Page Count: 344 pages
2019



Examining how German women physicians gained a foothold in the medical profession during the Weimar and Nazi periods, Women Doctors in Weimar and Nazi Germany reveals the continuity in rhetoric, strategy, and tactics of female doctors who worked under both regimes. Melissa Kravetz explains how and why women occupied particular fields within the medical profession, how they presented themselves in their professional writing, and how they reconciled their medical perspectives with their views of the Weimar and later the Nazi state.

Focusing primarily on those women who were members of the Bund Deutscher Ärztinnen (League of German Female Physicians or BDÄ), this study shows that female physicians used maternalist and, to a lesser extent, eugenic arguments to make a case for their presence in particular medical spaces. They emphasized gender difference to claim that they were better suited than male practitioners to care for women and children in a range of new medical spaces. During the Weimar Republic, they laid claim to marriage counselling centres, school health reform, and the movements against alcoholism, venereal disease, and prostitution. In the Nazi period, they emphasized their importance to the Bund Deutscher Mädels (League of German Girls), the Reichsmütterdienst (Reich Mothers’ Service), and breast milk collection efforts. Women doctors also tried to instil middle-class values into their working-class patients while fashioning themselves as advocates for lower-class women.

Les cultures du méfait dans les institutions de soin

Cultures of Harm in Institutions of Care

Social History of Medicine, Volume 31, Issue 4, November 2018


INTRODUCTION

Cultures of Harm in Institutions of Care: Introduction
Louise Hide; Joanna Bourke


ORIGINAL ARTICLES

Broken Minds and Beaten Bodies: Cultures of Harm and the Management of Mental Illness in Mid- to Late Nineteenth-century English and Irish Prisons
Catherine Cox; Hilary Marland


Police Surgeons and Victims of Rape: Cultures of Harm and Care
Joanna Bourke

In Plain Sight: Open Doors, Mixed-sex Wards and Sexual Abuse in English Psychiatric Hospitals, 1950s—Early 1990s
Louise Hide

Single Rooms, Seclusion and the Non-Restraint Movement in British Asylums, 1838–1844
Leslie Topp

A Home or a Gaol? Scandal, Secrecy, and the St James’s Inebriate Home for Women
Jennifer Wallis

‘Put Right Under’: Obstetric Violence in Post-war Canada
Whitney Wood

Contracting Health: Procurement Contracts, Total Institutions, and the Problem of Virtuous Suffering in Post-war Human Experiment
Laura Stark


BOOK REVIEWS

C. Thumiger and P. N. Singer, Mental Illness in Ancient Medicine: From Celsus to Paul of Aegina
Jane Draycott

Kristine Kowalchuk, Preserving on Paper: Seventeenth-Century Englishwomen’s Receipt Books
Rebecca Laroche

François Zanetti, L’Electricité médicale dans la France des Lumières
Laurence Brockliss

Jennifer Evans and Ciara Meehan (eds), Perceptions of Pregnancy from the Seventeenth to the Twentieth Century
Janet Greenlees

Edward C. Atwater, Women Medical Doctors in the United States before the Civil War: A Biographical Dictionary
Mazie Hough

Carolyn A. Day, Consumptive Chic: A History of Beauty, Fashion, and Disease
Clark Lawlor

Sylvelyn Hähner-Rombach and Karen Nolte (eds), Patients and Social Practice of Psychiatric Nursing in the 19th and 20th Century
Pamela Dale

Laura Kelly, Irish Medical Education and Student Culture, 1850–1950
Anne Hanley

Andrew Bamji, Faces from the Front: Harold Gillies, The Queen’s Hospital, Sidcup and the Origins of Modern Plastic Surgery
Jonathan Reinarz

Vivek Neelakantan, Science, Public Health and Nation-Building in Soekarno-Era Indonesia
Kirsten Moore-Sheeley

Lincoln C. Chen, Michael R. Reich and Jennifer Ryan (eds), Medical Education in East Asia: Past and Future
Xiaoli Tian

Fernando Vidal and Francisco Ortega, Being Brains. Making the Cerebral Subject
Cornelius Borck

Louis W. Sullivan with David Chanoff, Breaking Ground. My Life in Medicine
Adam Biggs

Paul David Blanc, Fake Silk: The Lethal History of Viscose Rayon
Catherine Mills

Larisa Jasarevic, Health and Wealth on the Bosnian Market: Intimate Debt
Mat Savelli

jeudi 18 avril 2019

Histoire croisée des médecines alternatives et de la médecine académique

Pour en finir avec les médecines parallèles. Une histoire croisée des médecines alternatives et de la médecine académique (XIXe-XXe siècles)

Histoire, médecine et santé n° 14

Olivier FAURE, Hervé GUILLEMAIN (coord.)

N° ISBN : 978-2-8107-0618-1
PRIX : 20.00 €
Format et nombre de pages : 16 × 24 cm - 138 p.


Ce dossier présente un panorama des différentes médecines ou pratiques alternatives sur la longue durée en montrant que chacune ne constitue pas une secte indépendante des autres mais qu’elles forment une nébuleuse qui entretient des relations complexes et ambiguës avec le reste de la médecine.
Le numéro vise à contribuer à l’écriture collective d’une histoire de la santé qui ne distingue plus les pratiques en fonction de leur statut plus ou moins académique ou de leur position plus ou moins centrale par rapport au pouvoir politique et savant. Cette manière d’écrire l’histoire des pratiques de santé, en figeant un centre et des marges, a de fait conduit à négliger les points de contacts importants entre les deux.
Il s’agit donc d’en finir avec une manière de considérer ces médecines comme « parallèles ». Ce qualificatif est à bannir puisqu’il renvoie ces pratiques dans un monde différent depuis lequel celles-ci ne seraient jamais en contact, sauf de manière étrange peut-être, avec le monde de la médecine.
Ce dossier, qui est le premier en France à aborder l’ensemble de ces pratiques (herboristerie, homéopathie, magnétisme, acupuncture, naturisme, holisme, végétarisme), apporte quelques réponses à ces questions en mobilisant la plupart des chercheurs qui, en France, s’y sont intéressés.


Olivier Faure est professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Lyon Saint-Étienne et membre de l’UMR LARHA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes), spécialiste d’histoire de la santé. Il a notamment publié Et Samuel Hahnemann inventa l’homéopathie, la longue histoire d’une médecine alternative (Aubier, 2015).

Hervé Guillemain est professeur des universités à Le Mans Université, spécialiste d’histoire de la santé, membre de TEMOS CNRS. Il est notamment auteur de Schizophrènes au XXe siècle. Les effets secondaires de l’histoire (Alma, 2018).


Sommaire


Dossier : Pour en finir avec les médecines parallèles. Une histoire croisée des médecines alternatives et de la médecine académique (XIXe-XXe siècles)

Pour une autre histoire des pratiques médicales alternatives
Olivier Faure et Hervé Guillemain

Le surgissement de médecines « révolutionnaires » en France (fin XVIIIe-début XIXe siècle) : magnétisme, phrénologie, acupuncture et homéopathie
Olivier Faure

Des herboristes et des pharmaciens : autopsie d’une relation com-plexe (Paris, XIXe-début XXe siècle)
Ida Bost

La médecine néo-hippocratique des années 1930 : le temps d’une rencontre
Léo Bernard

D’une médecine officielle à une médecine parallèle : l’itinéraire mouvementé de la médecine naturiste française (XVIIIe-XXe siècle)
Sylvain Villaret

Varia
L’influence politique d’une association de malades au cours des années 1945-1955, au travers de son mensuel Vers la Vie
Pierre Bachelot

Comptes rendus
Olivier Ryckebusch, Les hôpitaux généraux du Nord au siècle des Lumières (1737-1789) (Scarlett Beauvalet)

Joël Chandelier, Avicenne et la médecine en Italie. Le Canon dans les universités (1200-1350) (Chiara Crisciani)

Claire L. Jones (éd.), Rethinking modern prostheses in Anglo-American commodity cultures, 1820-1939 (Corinne Doria)

Alexandre Klein et Séverine Parayre (dir.), Histoire de la santé (XVIIIe-XXe siècles) (Olivier Faure)

Nicolas Sueur, La Pharmacie centrale de France. Une coopérative pharmaceutique, XIXe siècle (François Zanetti)

Bourses de l'AIHP

American Institute of the History of Pharmacy Grants

Call for applications

Librarian Elsa Reich re-files materials in the Kremers Reference Files, c. 1960

Since its founding in 1941, the American Institute of the History of Pharmacy has encouraged research and writing about the history of pharmacy. AIHP currently sponsors two grant programs intended to promote academic scholarship about topics related to the history of pharmacy.

The AIHP Ph.D. Thesis Support Grant is intended to encourage academic research of pharmaco-historical topics by doctoral candidates and offers a grant-in-aid of up to $2,000 to a graduate student to assist in historical investigations of some aspect of pharmacy. Any dissertation or thesis project devoted to the history of pharmacy, history of drugs, or other humanistic study utilizing a pharmaco-historical approach, is eligible. Any graduate student in good standing at an institution of the United States may apply, regardless of the department through which the Doctor of Philosophy degree will be granted.

The Sonnedecker Grant for Visiting Research in the History of Pharmacy provides periodic short-term assistance for travel, maintaining temporary residence in Madison, and meeting research expenses associated with utilizing the pharmaco-historical collections, which have been developed in Madison during more than a century by the University of Wisconsin-Madison, the State Historical Society of Wisconsin, and the American Institute of the History of Pharmacy. Historians, pharmacists, and other scholars working on historical research related to the history of pharmacy, including the history of drugs, may apply for the next available Sonnedecker Grant for Visiting Research in the History of Pharmacy.

mercredi 17 avril 2019

Sur les traces de la santé environnementale

Sur les traces de la santé environnementale

Écologie & Politique n°58



Coordonné par Renaud Bécot, Stéphane Frioux et Anne Marchand



En prenant acte du recours croissant à la notion de santé environnementale dans les politiques publiques depuis une quinzaine d’années, ce dossier interroge la plasticité de cette notion à travers son histoire et à travers les forces sociales qui participent à la façonner. La santé environnementale constitue le dernier avatar en date d’une préoccupation ancienne : celle de la relation entre la santé des êtres humains et les écosystèmes qu’ils habitent. L’émergence de cette notion, au tournant du xxie siècle, s’inscrit dans un contexte d’incertitudes sur les effets sanitaires de certains choix de développement (agriculture intensive, usage du diesel, nanoparticules, etc.). Ce dossier éclaire la manière dont l’action publique et les pratiques de santé peuvent être transformées lorsqu’une attention plus soutenue est portée à l’altération des écosystèmes dans lesquels évoluent les sociétés humaines. Il interroge aussi la manière dont la notion de santé environnementale questionne des frontières socialement construites entre les domaines de la « santé publique » et de la « santé au travail ».



Santé et environnement : les traces d’une relation à haut risque
Renaud Bécot, Stéphane Frioux et Anne Marchand

Les PAES européens : une illustration du paradoxe de la santé environnementale
Julien Forbat

La pollution atmosphérique entre santé et environnement (1958-1996). L’exemple de l’Association pour la prévention de la pollution atmosphérique (APPA), de sa création à la loi de 1996
Isabelle Roussel

Les sols urbains, un risque discret ? Le cas de l’agglomération lyonnaise
Marine Canavese et Stéphane Frioux

Les travailleurs sont-ils les « invisibles » de la santé environnementale ou… les « damnés de la terre » ?

Annie Thébaud-Mony

Faire entrer en résonance santé-travail et santé-environnement. Une recherche-action sur les cancers d’origine professionnelle et environnementale dans la basse vallée du Rhône
Moritz Hunsmann, Benjamin Lysaniuk et l’équipe du GISCOP 84

« Maladie de Lyme ». Quand des médecins refusent de soigner
Geneviève Massard-Guilbaud

Collecter, conserver, cultiver des microbiotes intestinaux. Une biologie du sauvetage
Alexis Zimmer

« History really matters ». Une conversation avec Gerald Markowitz et David Rosner
Pascal Marichalar

Histoire philosophique et médicale de l'animisme

Animism and Its Discontents: Soul-Based Explanations in Early-Modern Philosophy and Medicine


Call For Submissions



HOPOS Special Issue

Deadline: October 31, 2019


Advisory Editors

Boris DEMAREST (University of Amsterdam) boris.demarest@hotmail.be

Jonathan REGIER (Ghent University) jonathan.regier@ugent.be

Charles WOLFE (Ghent University) ctwolfe1@gmail.com



Issue Themes

This special issue will explore varieties of animism in the natural philosophy of Western Europe from the sixteenth to the eighteenth century. Our focus is “natural-philosophical animism,” the position that the soul, along with its faculties and powers, is integral to the functioning of nature as a whole, or to the functioning of some natural entities.

We ask contributors to consider how animist conceptions of the soul and of the soul’s involvement in nature were transformed throughout this period, sometimes by thinkers who were not invariably animists themselves. We invite analysis of how these transformations manifested controversies within the scientific enterprise that concerned not just the theory, but also the practice and social context of natural philosophy and medicine. Although the term “animism” originally emerged in the eighteenth century as a general term for a variety of positions challenging mechanism and materialism, animism frequently went hand in hand with forms of mechanism and materialism.

This issue will therefore be devoted to investigating animism not as a monolithic category, but rather as a variety of positions offering very different pictures of the soul, of matter and of the workings of nature, all of which actively contributed to, rather than merely hampered, the development and transformation of natural philosophy in early modernity.


Details and Submission

· The word limit for submissions is 7,000 words.

· The deadline for submissions is October 31, 2019.

· To submit an article to HOPOS, please first see the Instructions for Authors: https://www.journals.uchicago.edu/journals/hopos/instruct

· The article submission system is here: https://www.editorialmanager.com/hopos/

· Please choose "Modern Animism" under "Article Type" when submitting to the special issue.


To read the latest issue of HOPOS: The Journal of the International Society for the History of Philosophy of Science, click here: https://www.journals.uchicago.edu/toc/hopos/2018/8/1

A free online issue can be found here: https://www.journals.uchicago.edu/toc/hopos/2016/6/1

If you have questions about the Special Issue, please write to hoposjournal@gmail.com.