lundi 21 décembre 2015

Joyeux Noël et Bonne Année

Historiens de la santé est en vacances jusqu'au 4 janvier 2016. 

Enfants déguisés et père Noël dans une salle de l'Hôpital cantonal de Lausanne (ca.1910)

Rendez-vous l'année prochaine. En attendant, passez d'agréables fêtes de fin d'année. 

Joyeux Noël et Bonne Année !

Poste en histoire de la médecine avant 1800

University Lectureship in Science, Technology and Medicine before 1800

Call for applications

University of Cambridge - Department of History and Philosophy of Science

Location: Cambridge
Salary: £38,896 to £49,230
Hours: Full Time
Contract Type: Permanent
Closes: 1st February 2016
Job Ref: JN07442

Applications are invited for a permanent University Lectureship in Science, Technology and Medicine before 1800, to start on 1 September 2016 or as soon as possible thereafter. Responsibilities will include contributing to all aspects of undergraduate and graduate teaching, supervising and examining, leading research work in early science, medicine and technology, and various administrative duties for the Department.

Applicants must hold a PhD (or equivalent) and have an outstanding record of excellence in teaching, research and publication in this area. The Department offers an exceptionally stimulating and supportive interdisciplinary research environment and the opportunity to develop undergraduate and graduate teaching in the post-holder's areas of expertise.

Further particulars and information on how to apply are available at:

Once an offer of employment has been accepted, the successful candidate will be required to undergo a basic disclosure (criminal records check) check.

To apply online for this vacancy and to view further information about the role, please visit: This will take you to the role on the University’s Job Opportunities pages. There you will need to click on the 'Apply online' button and register an account with the University's Web Recruitment System (if you have not already) and log in before completing the online application form.

Applicants are able to upload a maximum of 3 three documents. These should be arranged as follows:

1.) cover letter, curriculum vitae and full list of publications combined into one document. Please include weblinks or doi's for your publications, where possible,

2.) details of teaching experience and research interests,

3.) three samples of recent work. If you are unable to upload your work samples, please email these as attachments to, ensuring that you include your surname in email subject line and in the file names.

Closing Date: Monday, 1 February 2016

Job talks and informal meetings: 19, 20 and 21 April 2016 Start Date: 1 September 2016

Any further queries regarding this position can be addressed to

Please quote reference JN07442 on your application and in any correspondence about this vacancy.

The University values diversity and is committed to equality of opportunity.

The University has a responsibility to ensure that all employees are eligible to live and work in the UK.

dimanche 20 décembre 2015

Iconographie de la Salpêtrière

Révélations. Iconographie de la Salpêtrière. Paris, 1875-1918

Javier Viver (ed.)

ISBN 978-84-16282-45-6
RM, 2015
288 pages
175 images
Language: French/English

The Iconographie de La Salpêtrière is one of the first photographic archives in the field of clinical psychiatry.

Under the direction of Jean-Martin Charcot, and financed by the French government, this archive constituted an effort to catalogue the unclassifiable through new photographic-documentary techniques. The realm of the marginal –whatever failed to fit into the racional logic of the modern project– was subject to dissection at La Salpêtrière. It was systematically mesured, documented and classified. In this operation, however, the use of photography fostered the incorporation of spectacle and, with it, an entire network of complicities between patients and photographers. The spectacle of La Salpêtrière became a variety show at every Tuesday session, placed out in front of a representative sampling of cultural and scientific elites, through the induction of contortions by hipnosis, epileptic seizures, and fits of hysteria, and the registry and exhibition of cabinets of curiosities, biological rarities, freaks, and other phenomena. 

La mobilité des cadavres

Corpses, Cadavers and Catalogues: The Mobilities of Dead Bodies and Body Parts, Past and Present

Call for participations

May 17th-18th May 2016

Venue: Barts Pathology Museum and the Hunterian Museum at the Royal College of Surgeons, London
Organisers: Kristin Hussey (QMUL) and Sarah Morton (Keble College, Oxford)
Advisory Panel: Dr. Tim Brown (QMUL) and Dr. Beth Greenhough (Keble College, Oxford)

Deadline for Abstracts: January 15th, 2016

An interest in the dead body, and particularly its shifting meanings, mobility and agency can be seen in recent works of museology, geography and history of medicine (Hallam, 2007; Maddrell and Sidaway, 2010; Alberti, 2011; Young and Light, 2013). The biographies of human remains held by museums have been an area of considerable interest for medical museums dealing with their Victorian inheritance. The process by which pathological specimens or samples transform from intimate relics of life to scientific data has been explored by social historians of medicine, anthropologists and archaeologists (Boston et al., 2008; Fontein et al., 2010; Withycombe, 2015). There remains, however, little discussion across these disciplines as well as need to further explore the movement of the dead body, both in the past and present, in order to consider broader questions of power, imperialism and globalisation.

From the repatriation of contentious human remains to the controversial and fascinating body-world exhibits, dead body parts circulate in multiple ways through museum spaces past and present. This two-day interdisciplinary conference will bring together museum professionals and academics to foster a productive dialogue on the movement of the dead body and the social, ethical and political challenges it presents. In contrast to the breadth of current research on the movement of the living, the subject of the dead body will be used to bridge the divide between the work of museum professionals and academics to promote the museum as a site for research, and develop new connections and networks.

Through this conference, we hope to use the dead body as a starting point for opening up wider debates on embodied knowledge, materiality and meaning-making, the role of the body in structures of inequality, and the challenges of colonial remains in a postcolonial world. We hope these two days will bring together diverse speakers from across disciplines to consider how bodies and body parts have informed their research and professional practice. We welcome papers from PhD students, early career researchers and heritage professionals, as well as works in progress.

Potential topics include but are not limited to:

• Meanings of different body parts in historical and temporal contexts
• The curation, display, and provenance of medical museum specimens
• The materialities of colonialism and politics of repatriation
• Human remains and the practice of medical history
• The production of scientific knowledge
• Provenance and interpretation of morbid and pathological specimens
• The body refigured as an object
• Creation and movement of embodied knowledge
• How the body can be used to tell stories about the past
• Corpse geographies and body biographies
• The body in feminist and subaltern histories
• Ethics of human remains research and display

To submit a paper proposal, please send an email with a 250-word abstract and a short (100 word) biography to by January 15th 2016. Successful applicants will be contacted by early February 2015 and be expected to register by 1 March 2016 for the conference held 17-18 May.

For further information or informal questions about possible topics, please contact the conference organisers via :
Corpses, Cadavers and Catalogues is a collaboration between Queen Mary University of London, School of Geography and the Environment, University of Oxford, the Hunterian Museum at the Royal College of Surgeons, Barts Pathology Museum, and is funded by the Wellcome Trust Small Grants programme.

For more information please visit:
Thank you for your interest - please don't hesitate to get in touch with any queries! - Kristin

samedi 19 décembre 2015

Histoire de la psychologie clinique en Grande Bretagne

Clinical Psychology in Britain: Historical Perspectives 

John Hall, David Pilgrim, Graham Turpin (editors)

Published: 01/12/2015
ISBN: 9781854337313
Format: Paperback

Clinical Psychology in Britain: Historical Perspectives is the first comprehensive and informed account of the development of clinical psychology – the largest field of applied psychology in Britain. It identifies key transitions and changes in the work and thinking of clinical psychologists; explores the relationships between disciplinary and professional concerns within their policy, political and economic context; and situates British clinical psychology in relation to wider fields of research and practice in applied psychology in health care. 

The book covers the development of theories, and the contribution of different people, places and organisations. It explores how training courses have expanded and developed to enable clinical psychologists to move from a primarily assessment role to become psychological therapists across a range of modalities, addressing an expanding range of clinical problems. 

Most of the authors are clinical psychologists, many of whom have been significant contributors to the development of the discipline, and others are historians or academic psychologists. The editors are all eminent clinical psychologists with wide clinical, academic and professional experience. 

As a record of the development of the profession and as an aid to understanding current issues through the experience of the past, this short history will be highly relevant to psychologists working in health care, from trainees through to experienced clinicians, as well as to other healthcare professionals. As a scholarly history it will appeal not only to historians but also to anyone with a general interest in social and political developments in mental health provision. 

Clinical Psychology in Britain: Historical Perspectives is the second in an occasional series published by the British Psychological Society’s History of Psychology Centre. It has been edited by: John Hall, Visiting Professor of Mental Health at Oxford Brookes University; David Pilgrim, Honorary Professor of Health and Social Policy at the University of Liverpool; and Graham Turpin, Emeritus Professor of Clinical Psychology at Sheffield University.

Histoire de la psychologie ibéroaméricaine

History of Psychopathology and Psychotherapy: Iberoamerican Theories and Practices
Call for Papers

XXIX Symposium of the Spanish Society of History of Psychology
U. Portucalense (Porto, Portugal)
4-6 May 2016

The “Spanish Society of History of Psychology” organizes its XXIX Annual Symposium at Portucalense University (Porto) from 4 to 6 May 2016.

The Organizing Committee and the Scientific Committee of the Symposium invite all researchers with an interest in the History of Psychology to submit their work and to disseminate the present “Call for papers”.

The overall theme of the Symposium, proposed to participants, focuses on the “History of Psychopathology and Psychotherapy”, including their various theories, models and practices with special emphasis on the Iberoamerican world. Thus, the Symposium will provide a unique opportunity to disseminate, discuss and deepen historical and epistemological issues related to the scientific personalities and institutions which have contributed to theoretical and practical innovation in the realm of psychopathological understanding/ explanation and psychotherapeutic intervention. It is intended, therefore, to stimulate and foster research on a scientific-cultural and geo-political field that has been systematically neglected.

However, to assign special attention to this general theme does not mean to exclude other significant topics of history of psychology, among which one should highlight the following:

– Philosophical foundations of Psychology,
– Psychology in the Iberoamerican world,
– History of psychological schools,
– History of Neuroscience and Neuropsychology,
– Critical biographies of psychologists,
– History of psychiatric institutions and regulations,
– Psychology, colonialism, racism and multi /inter-culturalism,
– Psychology of sexuality and gender,
– Women and feminism in psychology,
– Psychology of Spirituality and Religion,
– Anniversaries celebrated in 2016, including the following ones: Foundation of the Zurich Club by Carl Gustav Jung (1916), E. Mach (1838-1916), Th. Ribot (1839-1916), O. Külpe (1862-1916), H. Münsterberg (1863-1916), Leta Hollingworth (1886-1939, PhD 1916), H. Eysenck (1916-1997), Julian B. Rotter (1916-2014), Virginia Satir (1916-1988).

Every participant may submit three different types of proposals:
  • Papers: oral presentations with max. 20 minutes;
  • Panels: joint presentations of max. 4 papers (90m) with thematic coherence;
  • Posters: recommended dimension (A1).
Every submission may be written in English, Spanish or Portuguese, and will be subject to a peer-review process. It should include:
  • Title,
  • Abstract (550-750 words for papers and 150-250 words for posters),
  • Main references (5-10),
  • Keywords (max. 5),

A separate sheet including the authors’ affiliation and a short bio (max. 100 words) with main topics of interest and publications in the area.

Accepted papers will be published as part of an e-book with ISBN.

For any queries and for the submission of your proposal please contact Paulo Jesus:
Important dates for this event:
Submission of papers, panels and posters until December 31, 2015
Notification of acceptance and opening of Registration by January 31, 2016
Congress program by March 31, 2016

Further information on the congress venue, keynote speakers, accommodation and travel recommendations, and more, will be available soon on our blog and website

Scientific Committee:
Arthur Leal Ferreira (UFRJ)
Javier Bandrés (UCM)
Jorge Castro Tejerina (UNED)
Mònica Balltondre (UAB)
Paulo Jesus (UPT)

vendredi 18 décembre 2015

Médecine prémoderne et philosophie naturelle

Early Modern Medicine and Natural Philosophy

Peter Distelzweig, Benjamin Goldberg, Evan R. Ragland (eds)

History, Philosophy and Theory of the Life Sciences
Volume 14 2016
ISBN: 978-94-017-7352-2

This volume presents an innovative look at early modern medicine and natural philosophy as historically interrelated developments. The individual chapters chart this interrelation in a variety of contexts, from the Humanists who drew on Hippocrates, Galen, and Aristotle to answer philosophical and medical questions, to medical debates on the limits and power of mechanism, and on to eighteenth-century controversies over medical materialism and 'atheism.'

The work presented here broadens our understanding of both philosophy and medicine in this period by illustrating the ways these disciplines were in deep theoretical and methodological dialogue and by demonstrating the importance of this dialogue for understanding their history.

Taken together, these papers argue that to overlook the medical context of natural philosophy and the philosophical context of medicine is to overlook fundamentally important aspects of these intellectual endeavors.

Bourses en humanités médicales à Swansea University

3 Year Visiting Fellowship in Medical Humanities at Swansea University

Call for applications

As part of the Marie Sklodowska-Curie Actions COFUND scheme, part of Horizon 2020, Swansea University has the opportunity to support a 3 year visiting post for an academic with 3-5 years postdoctoral experience who has not resided in the UK for more than 12 months in the last 3 years to work with our team of medical and disability historians. The scheme is intended primarily to support research in science, technology, medicine and engineering and the applied social sciences, but medical humanities is covered under the scheme's Life Sciences strand.

The application process is two-fold. First, interested applicants are asked to complete the attached Expression of Interest document and return it via by Monday 4 January 2016. We will then select an applicant to go forward to develop a full application which will need to be submitted to the Welsh Assembly Government in March 2016. We will work with the applicant to produce this document. Funding is competitive and we are not guaranteed a fellowship. However, Swansea University, as part of its commitment to developing research in Medical Humanities in general and Disability History in particular, has agreed to support an application in this area.

Further details of the scheme are available here:

jeudi 17 décembre 2015

Approches du patient dans le monde antique

Homo Patiens: Approaches to the Patient in the Ancient World

Georgia Petridou, Chiara Thumiger (Editors) 

Series: Studies in Ancient Medicine (Book 45)
Hardcover: 548 pages
Publisher: Brill Academic Pub; Lam edition (December 14, 2015)
Language: English
ISBN-13: 978-9004305557

Perspectives sur les échelles d’étude du passé

Temps et espaces : perspectives sur les échelles d’étude du passé

Appel à communications

Le XXIIIe Colloque International Interdisciplinaire de l'Association des Étudiant(e)s Diplômé(e)s du Département d'Histoire de l'Université de Montréal (AÉDDHUM) se tiendra les 30-31 Mars et 1er avril 2016 sous le thème "Temps et espaces : perspectives sur les échelles d’étude du passé". 

De nouveaux enjeux issus de l’intensification de la globalisation, ainsi que l’apparition de nouvelles approches historiques qui ont remis en cause la pratique de l’histoire centrée sur la nation, ont amené les historiens à opérer un élargissement des échelles d’étude du passé. Plus qu’un « basculement vers le macro après la vague micro* » les approches novatrices que sont la nouvelle histoire impériale, l’histoire transnationale, mondiale, ou encore globale, ont bousculé les cadres de référence traditionnels en étendant l’espace géographique des champs d’étude et en inscrivant les objets d’étude dans un contexte plus large. Le réinvestissement de l’histoire universelle, impliquant par définition un agrandissement considérable des échelles spatio-temporelles, stimule également la discipline.

Le Comité organisateur souhaite ainsi créer un espace de discussion et de réflexion sur l’utilisation des différentes échelles d’analyse en histoire. Quels sont, au juste, les impacts d’un changement d’échelle sur l’étude d’un objet historique? Comment une réflexion sur les échelles peut-elle aider l’historien à ouvrir de nouvelles pistes de recherche? Quels sont les défis de l’historien qui effectue un jeu d’échelle? Quelles sont les approches les plus intéressantes pour répondre aux défis qui touchent l’historien d’aujourd’hui? Les propositions des communications pourront ainsi porter sur les angles suivants :
Réflexions méthodologiques et épistémologiques sur les changements d’échelles
Exemples de travaux effectués avec des échelles élargies (histoire environnementale, mondiale, globale, universelle, interdisciplinarité en histoire, etc.) ou réduites (micro-histoire, études de cas, importance du particularisme en histoire, histoire urbaine, etc.)
Réflexions sur le rapport et l’utilisation des différentes échelles d’analyse

Nous invitons les jeunes chercheurs de cycles supérieurs et de toute discipline dont les travaux portent sur ces thématiques à contribuer au XXIIIe Colloque International Interdisciplinaire des Cycles Supérieurs de l’Université de Montréal. Participer à ce colloque est une occasion unique de présenter vos recherches, d'échanger avec d'autres collègues et professeurs, et par la suite de publier vos résultats.

[*Christian Delacroix. « Échelles », dans Delacroix, Dosse, Garcia, Offenstadt (dir), Historiographie concepts et débats. (p.725-729), Paris, Folio histoire, 2010, p.729.]
Modalités de soumission

Merci d'envoyer vos propositions de communication et de session en anglais ou en français (250 mots maximum)
avant le 11 janvier 2016 à minuit,

à l'adresse qui suit : avec une copie à

Les communications hors thème pourront également être considérées. Prière d'indiquer votre nom et prénom et affiliation institutionnelle ainsi qu’une demande de subvention avec le coût du voyage estimé, si nécessaire.

Comité scientifique
Thomas Wien, professeur agrégé, département d’histoire de l’Université de Montréal
Dyala Hamzah, professeure adjointe, département d’histoire de l’Université de Montréal
Florence Prévost-Grégoire, étudiante à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
Gabrielle Hamelin, étudiante à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
David Cadieux, étudiant à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
Anaïs Hélie-Martel, étudiante à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
Matthieu Caron, étudiant à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
Catherine Paulin, étudiante à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
Carol-Ann Bellefeuille, étudiante à la maîtrise en histoire, Université de Montréal

mercredi 16 décembre 2015

Histoire, médecine et santé, n°7

Histoire, médecine et santé, n°7

Dossier thématique : SOINS

L’histoire sociale de la médecine s’est largement constituée autour de l’étude des acteurs, des lieux, des institutions et des pratiques de soin. Si le soin est fréquemment questionné, il est pourtant rarement étudié dans sa dimension relationnelle, dans ses rapports de force et ses interactions.

À la recherche de ce que soigner et prendre soin veulent dire, ce dossier interroge les méthodes et les sources mobilisables par les historiens pour saisir la relation de soin. La diversité des relations thérapeutiques, saisies à domicile ou en institution, fait jouer différents contextes politiques (colonial, autoritaire, laïque) et scientifiques (de la naissance de la médecine clinique au processus de spécialisation disciplinaire). Ce dossier propose des études de cas (XVIIIe-XXe siècle) et bilans historiographiques réalisés par de jeunes chercheurs et des spécialistes en histoire sociale et culturelle de la médecine.

Anne JUSSEAUME, Paul MARQUIS et Mathilde ROSSIGNEUX-MEHEUST, Introduction. Le soin comme relation sociale : bilan historiographique et nouvelles perspectives

Anne JUSSEAUME, La relation entre sœurs et malades dans les hôpitaux parisiens au XIXe siècle, une relation de soin ?

Claire FREDJ, Retrouver le patient colonisé. Les soins aux « indigènes » dans l’Algérie colonisée (fin XIXe s.-années 1930)

Benoît MAJERUS, Surveiller, punir et soigner ? Pratiques psychiatriques en Europe de l'Ouest du 19e e siècle aux années 1950

Fabrice CAHEN, Soin, refus de soin ou maltraitance ? Médecins et avortées dans les hôpitaux parisiens (1900-1975)

Hervé GUILLEMAIN, Le soin en psychiatrie dans la France des années 1930. Une observation à partir des dossiers de patients et des manuels de formation infirmière

Olivier FAURE, Conclusion. Une histoire du soin est-elle possible ?


Nicolas SUEUR, Les hygiéniques de la Pharmacie centrale de France : entre semi-médicaments et produits de confort


MAJERUS Benoît, Parmi les fous. Une histoire sociale de la psychiatrie au XXe siècle

GOUBERT Jean-Pierre, Malades et médecins à Saint-Malo à la veille de la Révolution
Séverine PARAYRE
QUIN Grégory et BOHUON Anaïs (dir.), L’exercice corporel du XVIIIe siècle à nos jours, de la thérapeutique à la performance

Grégory QUIN
LUTHY Dave, Le Compas et le bistouri. Architectures de la médecine et du tourisme curatif. L’exemple vaudois (1760-1940)

Les organisations internationales de santé

International Health Organizations (IHOs): People, politics and practices in historical perspective

Call for communications

Shanghai, 21 to 24 April 2016

Co-organisers: The Centre for the Social History of Health and Healthcare (CSHHH) Glasgow and the David F. Musto Center for Drug Policy Studies, Shanghai University

This conference is designed to draw together practitioners currently working in or with international health organizations, those that have done so in the past, and historians researching these agencies and institutions.
The event follows previous meetings in 2013 and 2015 (see in a series designed to scope out historical research into IHOs, to refresh agendas in the field, and to connect current concerns with evidence from the past. Confirmed speakers for 2016 include Anne-Emanuelle Birn (Toronto), Iris Borowy (Aachen), Gilberto Hochman (Fundação Oswaldo Cruz) and Jessica Reinisch (Birkbeck).
Among the questions to be addressed are:
1. In what ways have individuals been able to shape the ideas and practices of IHOs since the late nineteenth-century?
2. What ideas lie behind IHOs and how have these changed over time?
3. How have success and failure been measured in assessing the impacts of IHOs?
4. Why do plans, policies and practices often diverge in the history of IHOs?
5. What impact have politics and social or cultural practices had on IHOs and their operations?

Paper titles and abstracts of no more than 200 words should be submitted by Friday 18th December to and those to be invited to the meeting will be informed by Friday 22nd January. Presentations will be for 20 minutes and complete papers should be submitted in advance of the meeting. Postgraduates are particularly encouraged to submit proposals.
All accommodation and subsistence costs at the event will be met for participants. Some support for travel may also be available. Please indicate if you would like to apply for this when you submit your abstract. The organisers gratefully acknowledge the support of the UK Arts and Humanities Research Council (AHRC), the Wellcome Trust, and the Universities of Shanghai and Strathclyde for this series of events.

mardi 15 décembre 2015

Histoire de la science médico-légale

A History of Forensic Science: British beginnings in the twentieth century

Alison Adam

Series: Routledge SOLON Explorations in Crime and Criminal Justice Histories
Hardcover: 250 pages
Publisher: Routledge (December 9, 2015)
Language: English
ISBN-13: 978-0415856423

How and when did forensic science originate in the UK? This question demands our attention because our understanding of present-day forensic science is vastly enriched through gaining an appreciation of what went before. A History of Forensic Science is the first book to consider the wide spectrum of influences which went into creating the discipline in Britain in the first part of the twentieth century.

This book offers a history of the development of forensic sciences, centred on the UK, but with consideration of continental and colonial influences, from around 1880 to approximately 1940. This period was central to the formation of a separate discipline of forensic science with a distinct professional identity and this book charts the strategies of the new forensic scientists to gain an authoritative voice in the courtroom and to forge a professional identity in the space between forensic medicine, scientific policing, and independent expert witnessing. In so doing, it improves our understanding of how forensic science developed as it did.

This book is essential reading for academics and students engaged in the study of criminology, the history of forensic science, science and technology studies and the history of policing.

Les cultures alcooliques

Alcohol Flows Across Cultures. Drinking Cultures in Transnational and Comparative Perspective

Call For Papers

International Research Symposium

St Anne’s College, Oxford, 29 – 30 June 2016

Alcohol consumption is currently seen as a major public health hazard across the globe. The medicalisation of alcohol use has become a prominent discourse that guides policy makers and impacts public perceptions of alcohol and drinking. This symposium intends to map the historical and cultural dimension of these phenomena and to trace the development of changing attitudes to consumption and historical and contemporary representations of alcohol and drinking in different regions, from the pre-modern to the postcolonial period. Emphasis is on the connected histories of different regions and populations across the globe in terms of their consumption patterns, government policies, economics and representations of alcohol and drinking. This transnational perspective facilitates an understanding of the local, transnational and global factors that have had a bearing on alcohol consumption and legislation and on the emergence of particular styles of ‘drinking cultures’. A comparative approach helps identify similarities, differences and crossovers between particular regions and pinpoint the parameters that shape alcohol consumption, policies and perceptions. The exploration of plural drinking cultures within any one particular region, their association with particular social groups, and their continuities and changes in the wake of wider global, colonial and postcolonial economic, political and social constraints and exchanges will be important dimensions of analysis.

Compensation for travel expenditure and local hospitality during the conference is aimed at but cannot be guaranteed. The closing date for abstracts (300 words) is 10 January 2016. Please indicate the primary source data of your contribution in your abstract, and clearly state your research questions, aims and arguments.

Contact for submission of abstracts and for inquiries:
Professor Waltraud Ernst,
Professor David Foxcroft,

lundi 14 décembre 2015

Médecine, migration et NHS

Contagious Communities: Medicine, Migration, and the NHS in Post War Britain

Roberta Bivins

Hardcover: 400 pages
Publisher: Oxford University Press; 1 edition (November 24, 2015)
Language: English
ISBN-13: 978-0198725282

It was only a coincidence that the NHS and the Empire Windrush (a ship carrying 492 migrants from Britain's West Indian colonies) arrived together. On 22 June 1948, as the ship's passengers disembarked, frantic preparations were already underway for 5 July, the Appointed Day when the nation's new National Health Service would first open its doors. The relationship between immigration and the NHS rapidly attained - and has enduringly retained - notable political and cultural significance.
Both the Appointed Day and the post-war arrival of colonial and Commonwealth immigrants heralded transformative change. Together, they reshaped daily life in Britain and notions of 'Britishness' alike. Yet the reciprocal impacts of post-war immigration and medicine in post-war Britain have yet to be explored. Contagious Communities casts new light on a period which is beginning to attract significant historical interest. Roberta Bivins draws attention to the importance - but also the limitations - of medical knowledge, approaches, and professionals in mediating post-war British responses to race, ethnicity, and the emergence of new and distinctive ethnic communities. By presenting a wealth of newly available or previously ignored archival evidence, she interrogates and re-balances the political history of Britain's response to New Commonwealth immigration. Contagious Communities uses a set of linked case-studies to map the persistence of 'race' in British culture and medicine alike; the limits of belonging in a multi-ethnic welfare state; and the emergence of new and resolutely 'unimagined' communities of patients, researchers, clinicians, policy-makers, and citizens within the medical state and its global contact zones.

Les corps dans les Amériques

Les corps dans les Amériques

Appel à contribution

Nous, les éditeurs de FIAR, invitons les chercheurs à envoyer des articles en anglais, espagnol, français ou portugais pour un numéro spécial intitulé «les corps dans les Amériques».
Depuis quelques années, le corps humain est de plus en plus souvent l’objet de recherche scientifique. De nombreuses disciplines ont identifié et analysé des aspects, des tendances et des discours en lien avec le corps, qu’ils soient historiques, sociaux ou culturels.
Cependant, les recherches sur cette thématique se limitent aux disciplines ou aux aires géographiques. C’est pourquoi ce numéro spécial de FIAR invite également des contributions de différentes disciplines telles que l’histoire, la sociologie, les études des médias, les études culturelles, les études littéraires, ou l’histoire de l’art, qui permettront de refléter la multiplicité des tendances et discours sociétaux ou culturels liés au corps au Canada, en Amérique du Nord, en Amérique latine, aux Caraïbes, c’est-à-dire, dans les Amériques à proprement parler.
En tant que revue consacrée aux études interaméricaines, ce numéro du Forum Inter-American Research (FIAR) invite aussi des contributions qui proposent une perspective comparative de la thématique. Nous sommes intéressés par des questions telles que : quels idéaux ou quels discours à l’égard du corps humain et de sa modification / transformation peut-on identifier dans les Amériques ? Comment ces idéaux et discours sur le corps sont-ils diffusés ? Nous sommes tout autant intéressés par les raisons (sociales ou culturelles par exemple) qui expliquent les tendances / phénomènes que par ce qui explique les similarités ou les différences des tendances dans les Amériques. En outre, nous sollicitons tout particulièrement des études qui explorent la manière dont les aspects mentionnés ci-dessus sont traités dans les médias, en littérature et au cinéma.
La date limite de réception des articles pour ce numéro spécial est le 15 décembre 2015. La publication du volume est prévue pour l’automne 2016.
Le Forum for Inter-American Research (FIAR) est la revue électronique officielle de l’international Association of Inter-American Studies (IAS). Il a été créé par l’American Studies Program à l’Université de Bielefeld en 2008.
Nous encourageons une approche dialogique et interdisciplinaire de l’étude des Amériques. Tous les articles publiés dans FIAR sont soumis à un processus strict d’évaluation par des pairs en double aveugle. Les langues de publication sont l’anglais, l’espagnol, le français et le portugais. L’accès complet individuel et institutionnel à l’ensemble des numéros de la revue est entièrement gratuit. En plus d’articles, nous publions également du matériel audiovisuel, sélectionné parmi les présentations faites lors des conférences, des conférences plénières et des long-métrages. Les éditeurs sollicitent la soumission d’articles (de 7 500 à 10 000 mots, en style de rédaction MLA), de cinématiques, d’entretiens et de recensions.
Le comité éditorial se compose d’un large éventail de spécialistes internationaux d’horizons disciplinaires divers. La revue FIAR est répertoriée dans les bases de données ASA, EBSCO et MLA.
Soumettez vos articles pour l’évaluation par des pairs en double aveugle avant le 15 décembre 2015 à

Pour nous contacter:
Téléphone: [49] 521-106-3641 (European Standard Time)
Fax: [49] 521-106-2996
Post: Adresse postale 100131 D-33501 Bielefeld Allemagne

dimanche 13 décembre 2015

Corps souffrants dans les littératures de la Chine et du Japon au XXe siècle

Corps souffrants dans les littératures de la Chine et du Japon au XXe siècle  

Cécile Sakai, Gérard Siar, Victor Vuilleumier (coord.)

Les œuvres littéraires présentées ici, montrent comment, en Chine et au Japon, la mise en scène du corps participe au grand débat sur le modernité. Ce numéro pose quelques jalons de l'évolution de l'écriture littéraire du corps souffrant en Chine et au Japon au XXe siècle. Tandis qu'avec le thème de la maladie, le sujet japonais moderne émergent privilégie l'écriture comme une thérapeutique au lieu d'épancher sa douleur, le sujet chinois se cherche une voix et se dit plutôt par allégorie. Là où celui-là exploite la souffrance en découpant et recomposant le corps à des fins esthétiques, celui-ci continue de chercher sa voie sous le joug de régimes sévères. Puis, la fin de siècle est saisie à son tour par la confrontation des genres. Face à une littérature japonaise écrite au féminin, qui exprime enfin les non-dits d'une société encore marquée par le passé, se déploie une littérature chinoise où la femme reconquiert un corps longtemps dominé par l'homme.

Les épreuves du corps en littérature. Les cas de la Chine et du Japon
Cécile Sakai, Gérard Siary et Victor Vuilleumier

Corps, maladie, écriture chez trois auteurs japonais du début 
du xxe siècle : Nakae Chômin, Masaoka Shiki, Natsume Sôseki
Emmanuel Lozerand

Le corps souffrant chez Lu Xun : allégorie muette de l’obstacle 
et appropriation de la modernité
Victor Vuilleumier

Cadavre vivant et pantin désarticulé : souffrance et reconfiguration 
des corps dans l’œuvre d’Edogawa Ranpo
Gérald Peloux

Corps fort et corps blessé chez Jin Yong et dans quelques romans 
d’arts martiaux chinois contemporains
Nicolas Zufferey

Le corps souffrant dans la littérature chinoise 
depuis la Nouvelle période (1979-2015)
Xu Shuang, Ariadna de Oliveira Gomes

Corps sensible et corps pratico-inerte : femme frustrée et 
kamikaze mutique dans une nouvelle de Kôno Taeko, 
« Tetsu no uo » (« Poisson de fer »)
Gérard Siary

Regard extérieur
Quelques aperçus comparatistes sur les représentations 
du corps souffrant en France et en Chine
Yvan Daniel

Corps contraints et rationalisation des individus au sein des sociétés orientales

La chair de l'Asie. Corps contraints et rationalisation des individus au sein des sociétés orientales

Appel à communications

Les études portant sur le corps en tant qu’objet des sciences sociales ont foisonné depuis une trentaine d’années, dans le sillage des études novatrices de Michel Foucault à partir des années soixante. Pourtant, ce champ de recherche a été très peu investi par les études asiatiques. En effet, les recherches traitant du corps en Asie concernent majoritairement les rapports genrés, dans lesquels la question du corps, et plus particulièrement de ses composants, est souvent reliée à celle des sciences religieuses et aux tabous qui en découlent. Nous nous intéresserons aux multiples modalités de dispositions, de représentations et de modifications du corps des individus au sein des sociétés asiatiques. Les réflexions analysant les contraintes imposées au corps, institutionnellement et socialement, retiendront plus particulièrement notre attention.

Les deuxièmes rencontres nationales des jeunes chercheurs en études asiatiques se dérouleront à Aix-Marseille Université les 12 et 13 mai 2016. Cet événement s’inscrit dans la continuité des premières rencontres organisées à Bordeaux en mai 2015. L’objectif de ces journées d’étude est de regrouper des doctorants, jeunes docteurs et post-doctorants issus des différentes branches des sciences humaines et sociales, dont les terrains de recherches se situent dans les différents pays ou aires culturelles de l’Asie orientale, centrale, méridionale et insulaire, et d’accroître leur visibilité dans le milieu scientifique. Elles sont organisées avec le soutien du GIS Asie –Réseau Asie &Pacifique et de l’Institut de Recherches asiatiques (Aix Marseille Université).

Les études portant sur le corps en tant qu’objet des sciences sociales ont foisonné depuis une trentaine d’années, dans le sillage des études novatrices de Michel Foucault à partir des années soixante (Foucault, 1963 ; 1975 ; 1976-1984). Pourtant, ce champ de recherche a été très peu investi par les études asiatiques. En effet, les recherches traitant du corps en Asie concernent majoritairement les rapports genrés, dans lesquels la question du corps, et plus particulièrement de ses composants, est souvent reliée à celle des sciences religieuses et aux tabous qui en découlent (Ahern, 1975 ; Furth & Ch’en, 1992). D’autre part, la dimension sanitaire a également été envisagée dans le cadre de l’anthropologie de la santé, au travers de diverses études sur la prostitution ou l’épidémie du VIH (Hancart Petitet, 2009).

Dans une perspective contemporaine, l’attention portée au corps prend une place de plus en plus importante en Asie. En plus des dynamismes sociaux internes, les changements dans le rapport au corps en Asie résultent également de forces externes. Les processus d’urbanisation, d’occidentalisation et plus largement de globalisation ont impacté fortement la perception que les individus ont de leur corps. La montée de l’individualisme engendre une nouvelle « utilisation » du corps : il devient un vecteur de l’expression personnelle (en atteste l’affirmation de la liberté vestimentaire), des opinions publiques (mise en scène des corps dans les médias) et politiques (comme l’immolation de moines tibétains en contestation à la domination chinoise) (Butler, 2014 ; Supong Limtanakool & Dirk Van den Berghe, 2002).

Le corps en tant que produit de la société, est également modelé par diverses instances (notamment religieuses, étatiques et sociétales). L’interaction entre individu et institution est prise dans un dialogue permanent fait de contraintes, de résistances et d’adaptations réciproques, dans lequel l’individu devient un être rationalisé. Cette dynamique est par exemple visible dans les fabrications de cultures corporelles, développées en réaction aux contraintes imposées par les grandes institutions coercitives, telle que la prison (Brown, 2007).

Nous nous intéresserons aux multiples modalités de dispositions, de représentations et de modifications du corps des individus au sein des sociétés asiatiques. Les réflexions analysant les contraintes imposées au corps, institutionnellement et socialement, retiendront plus particulièrement notre attention. Quels sont les instances, les procédures de contraintes, et leurs effets sur les corps ? Quelles stratégies sociales sont mises en place par les individus pour y faire face, et comment ces instances en sont transformées en retour ?

Pour répondre aux questions soulevées, les communications pourront s’inscrire dans un ou plusieurs des axes suivants (liste non exhaustive) :

  • Discours prescriptifs et leurs effets sur le corps.
  • Usages socioculturels du corps.
  • Violence et coercition.
  • Sexualité et genre.
  • Corps malades, cadavres, funérailles, traitements des dépouilles mortelles, etc.
  • Le corps dans les rites de passage : traitement du corps dans les périodes charnières de la vie.
  • Techniques culturelles corporelles : danses, arts martiaux, sport, etc.
  • Mise en scène du corps dans les médias et les pratiques artistiques (théâtre, film, télévision, réseaux sociaux, etc.).
  • Corps et transcendance.
  • Corps et littérature.

Ahern, Emily, « The Power and Pollution of Chinese Women », Women in Chinese Society, éd. par Margery Wolfe and Roxane Witke. Stanford: Stanford University Press, 1975, p. 193-214.
Brown, Ian, « South East Asia : Reform and the Colonial Prison », », Cultures of Confinement. A History of the Prison in Africa, Asia, and Latin America, éd. par Dikötter, Franck & Ian Brown. Ithaca, New York : Cornell University Press, 2007, p. 221-268.
Butler, Colin D., « Tibetan Protest Self-Immolation in China : Reflections on Ecology, Health and Politics », Advances in Medical Sociology, vol. 15, 2013, p. 67-89.
Foucault, Michel,
Histoire de la sexualité, Paris : Gallimard, 1976.
Naissance de la clinique, Paris : Presses Universitaires de France, 1963.
Surveiller et Punir, Paris : Gallimard, 1975.
Furth, Charlotte & Shu-Yueh Ch’en, « Chinese Medicine and the Anthropology of Menstruation in Contemporary Taiwan », Medical Anthropology Quarterly, 1992, vol.6, n°1, p. 27-47.
Hancart Petitet, Pascale, « Traitement social de la naissance dans le contexte du sida. Études de cas en Inde du Sud », Sciences sociales et santé, n°2, vol. 27, 2009, p. 9-35.
Supong Limtanakool & Dirk Van den Berghe, « Revendications identitaires de l’Asie et modes asiatiques de management », La résistance culturelle : fondements, applications et implications du management interculturel, éd. par Pierre Dupriez & Solange Simons. Bruxelles : De Boeck, 2002, p. 295-317.

Modalités de sélection des interventions 
La participation aux journées d’étude est ouverte à tous les jeunes chercheur.e.s en sciences sociales et en études littéraires, travaillant sur l’Asie. Les propositions de communication doivent être rédigées en français ou en anglais, et ne pas excéder 3000 signes (espaces compris, sans notes de bas de page, ni bibliographie). Ces journées d’étude donneront lieu à la publication d’un ouvrage collectif interdisciplinaire (sous réserve de validation scientifique), et les intervenants s’engagent donc à présenter des travaux inédits.

Les propositions sont à adresser avant le 20 janvier 2016,  accompagnées d’un CV, à l’attention des organisateurs, Luc Benaiche, Hou Renyou et Julie Remoiville, à l’adresse suivante :

Les notifications d’acceptation seront envoyées au plus tard le 14 février 2016. Les journées se dérouleront les 12 et 13 mai 2016, à Aix-Marseille Université. 

Informations pratiques 
Les intervenants pourront bénéficier d’une prise en charge de leurs frais de transport, dans la limite du budget disponible. Aussi, si vous souhaitez que votre déplacement soit remboursé, merci de le spécifier lors de l’envoi de votre proposition de communication. Par ailleurs, pour rejoindre le réseau des jeunes chercheur.e.s en études asiatiques du GIS Asie et suivre les actualités des événements scientifiques sur l’Asie, n’hésitez pas à vous inscrire sur la liste de diffusion, à l’adresse suivante :

Comité d’organisation scientifique 
Luc Benaiche, Doctorant en histoire contemporaine, Institut de Recherches Asiatiques (IrAsia), Aix-Marseille Université 
Hou Renyou, Doctorant en anthropologie, équipe ASIEs-INALCO 
Julie Remoiville, Docteure en Études de l’Extrême-Orient, Chercheuse postdoctorant du Groupe Sociétés Religions Laïcités GRSL (EPHE/CNRS) 

samedi 12 décembre 2015

La maladie dans l'histoire de la médecine militaire

Bacteria and Bayonets: The Influence of Disease in American Military History

David Petriello

Hardcover: 288 pages
Publisher: Casemate (November 19, 2015)
Language: English
ISBN-13: 978-1612003412

For hundreds of years men have fought and died to expand and protect the United States relying on martial skill and patriotism. Various powerful enemies, from the British to the Nazis, and legendary individuals including Tecumseh and Robert E. Lee have all fallen before the arms of the American soldier. Yet the deadliest enemy faced by the nation, one which killed more soldiers than all of its foes combined, has been both unrecognized and unseen. The war waged by the United States against disease, and by disease against the United States, has impacted the country more than any other conflict and continues to present a terrible threat to this day.

Illness has been more than just a historical cause of casualties for the American military, in numerous wars it has helped to decide battles, drive campaigns, and determine strategy. In fact the Patriots owed pestilence as much for their victory in the Revolution as they did their own force of arms. Likewise disease helped to prevent the conquest of Canada in 1812, drove strategy in the Mexican War, handicapped Lee’s 1862 advance, and helped lead to World War II. Disease also provided an edge in the wars against Native Americans, yet just as soon turned on the US when unacclimated US troops were dispatched to the southern Pacific.

This book not only traces the path of disease in American military history but also recounts numerous small episodes and interesting anecdotes related to the history of illness. Overall it presents a compelling story, one that has been overlooked and under appreciated. Yellow fever, malaria, tuberculosis, glanders, bubonic plague, smallpox, and numerous other bacteria and viruses all conspired to defeat America, and are enemies that need to be recognized.

Masculinité(s) et féminité(s) au Moyen Âge

Masculinité(s), féminité(s) au Moyen Âge

Appel à communications

Dans les sociétés médiévales, le genre est un principe d’organisation sociale éminent qui structurait et rythmait la vie sociale. La façon dont les concepts de masculinité et de féminité sont construits et dont ils influençaient les réalités de vie des hommes et des femmes de leur temps, sont des mécanismes qui favorisaient une conception sociale reposant sur des structures binaires.

Le colloque « Masculinités – féminités au Moyen Âge » cherche à encourager la discussion entre jeunes chercheurs/chercheuses et experts/expertes dans ce champ de recherche. Il aura pour objet d’étudier ce que signifiait être masculin ou féminin dans les sociétés médiévales et comment le genre contribua à la structuration des configurations sociales. Des facteurs et contextes temporels, spatiaux, culturels, sociaux, religieux etc. sont de grande importance pour cette question, d’où le choix délibéré d’une ouverture thématique de cet appel à contributions.

Des sujets possibles pourraient émaner des réflexions sur les masculinités et féminités, images et configurations de genre du Haut Moyen Âge au bas Moyen Âge,
  • à la cour/ dans les ordres religieux/ en ville/ à la campagne (images de genre/ normes de comportement genrés spécifiques au statut social, le genre dans différents espaces de la vie, ...),
  • lors de rencontres pacifiques (rituels, fêtes, commerce ...),
  • lors de conflits (guerre, contextes juridiques ...),
  • dans des centres et dans des mouvements religieux (piété féminine/masculine ...),
  • dans différentes religions,
  • dans la poésie, la littérature scolastique, le discours didactique ...
  • ou peuvent concerner le corps, la corporéité, la sexualité et d’autres thèmes.

Le sujet du colloque souhaite mettre en exergue des altérités, ambiguïtés et possibilités de transgressions que peuvent exister et surgir dans ce modèle de genre binaire reposant sur des concepts hégémoniques de masculinité et de féminité.
Intervenants invités

Le colloque sera enrichi par des interventions de
Geneviève Bührer-Thierry (Paris 1 Panthéon-Sorbonne),
Klaus van Eickels (Bamberg),
Natasha Hodgson (Nottingham)
Christof Rolker (Konstanz/Zürich).

Il sera conclu le soir du 3 mars par une conférence publique de Didier Lett (Paris 7 Diderot) commentée par Claudia Opitz (Basel) dans le cadre du cycle de conférences « Les jeudis de l’Institut historique allemand ».

Les langues de travail seront le français, l’allemand et l’anglais. La maîtrise active d’une de ces langues et la maîtrise passive des deux autres seront requises. L’appel à candidature s’adresse aux historiennes et historiens (ou disciplines avoisinantes) en doctorat et au-delà. La candidature doit comprendre une brève présentation de la communication de 30 minutes envisagée (max. 350 mots), une lettre de candidature (précisant les connaissances de langues) ainsi qu’un CV universitaire. Une publication des interventions du colloque est envisagée. Les frais de voyage des intervenants et intervenantes seront remboursés, l’hébergement pour deux nuits peut être pris en charge.
Modalités de soumission

Pour toute question, merci de contacter Constanze Buyken (
Merci d’envoyer vos candidatures jusqu’au 4 janvier 2016 en un seul fichier (pdf) à l’adresse en indiquant l’objet »Appel Masculinités – féminités ».

Comité scientifique
Constanze Buyken (IHA),
Vanina Kopp (IHA)
Rolf Große (université de Heidelberg/IHA)

vendredi 11 décembre 2015

Poux, puces, punaises, la vermine de l'homme

Poux, puces, punaises, la vermine de l'homme. Découverte, descriptions et traitements, Antiquité, Moyen Âge, Epoque moderne

 Sous la direction de Franck Collard et Évelyne Samama

Décembre 2015 • 418 pages
ISBN : 978-2-343-07898-4

Parmi les nuisances du quotidien, en des temps d’hygiène sommaire et de promiscuité, les parasites de l’homme que sont poux, puces et punaises ont tenu une place rien moins qu’anecdotique. Mais leur trivialité a longtemps détourné le regard des historiens de ces créatures minuscules. Où et comment a-t-on pensé, décrit, répertorié et représenté ce qui ne se nomme « parasites » que depuis le XVIIIe siècle ? Comment a-t-on expliqué à la fois leur origine, leurs modes d’existence et leurs modes d’action ? S’ajoutent des questions sur la vision symbolique, voire spirituelle, de ces créatures participant de la misère de l’homme mais aussi, croit-on, de la gloire divine de l’engendrement sans accouplement, censé caractériser leur génération. La dimension médicale concerne les pathologies liées aux « parasites » ainsi que les protocoles thérapeutiques mis en œuvre. Ces moyens incluent aussi des procédures non pharmacologiques voire non savantes, comme l’épouillage qui a beaucoup intéressé anthropologues et ethnologues. Sujets de considérations scientifiques, ils sont aussi objets de création artistique et langagière. Historienne, c’est-à-dire soucieuse de comparer les époques et les aires pour mettre en évidence les transmissions, les permanences et les évolutions, la démarche confronte les données matérielles, textuelles et iconographiques.

Le colloque s’est tenu à Saint-Quentin-en-Yvelines, à Paris et à Nanterre, les 11, 12 et 13 mars 2015, avec le soutien de trois laboratoires, Pléiade (Université Paris-13 SPC), CHiSCO (Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense) et DyPaC (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), et de l’ED 395 de l’Université de Nanterre. Il a été rendu possible grâce au Forum « Jeu et Société », ainsi qu’à la région Île de- France qui ont permis, de surcroît, la publication de ces actes.

Colloque des étudiants en histoire de l'université Laval

XVIe colloque international étudiant du département des sciences historiques de l'université Laval

Appel à communications

17, 18 et 19 février 2016 

Université Laval
1030 Avenue du Séminaire 
Québec, Canada (G1V 0A6)

Artefact invite les étudiants des deuxième et troisième cycles et les jeunes chercheurs à soumettre des propositions de communication pour le XVIe Colloque international étudiant du département des sciences historiques de l’université Laval. Ce rendez-vous annuel est l’occasion de présenter les résultats de recherches effectuées notamment dans le cadre d’un projet de mémoire de maîtrise ou de thèse de doctorat. Cette année, ce sera madame Dominique Marshall, directrice du Département d’histoire à l’université de Carleton et spécialiste d’histoire de l’enfance et de l’aide humanitaire, qui donnera la conférence d'honneur lors de la soirée d’ouverture le 17 février. La soirée du jeudi sera consacrée à une table ronde regroupant plusieurs spécialistes autour de la question de la diffusion et la médiatisation de l’histoire.

Pour soumettre une proposition, les choix suivants s’offrent à vous :

1- Les communications libres
Nous invitons les étudiants des 2e et 3e cycles, issus des disciplines du Département des sciences historiques – histoire, histoire de l’art, muséologie, archéologie, ethnologie, archivistique – et disciplines connexes (telles qu’études patrimoniales) à venir présenter les résultats préliminaires ou finaux de leurs recherches, peu importe le sujet.

2- Les séances thématiques
Les groupes composés d’étudiants et de jeunes chercheurs désireux de présenter une séance thématique de leur choix (deux à quatre communications) sont les bienvenus. Pour chaque séance, une personne doit se porter responsable de son organisation (cueillette des propositions de communication, déroulement de la séance, choix du président de séance si possible, etc.). Cette personne doit soumettre à Artefact les données suivantes : la thématique en question, les propositions de communications qu’elle aura préalablement recueillies et enfin le déroulement de la séance (ordre de présentation).

3- Les communications par affiches
Nous vous offrons aussi l’occasion de présenter les résultats de vos recherches par une affiche scientifique (poster session). Mariant texte et images (graphiques, illustrations, tableaux…), ces affiches peuvent tout autant présenter les résultats d’une recherche historique, d’un terrain archéologique ou ethnologique, qu’une problématique de conservation archivistique, patrimoniale ou les enjeux d’une exposition muséologique. Toutes les disciplines du département sont invitées à se prêter à l’exercice. Lors du colloque, vous serez conviés à présenter votre affiche aux participants qui visiteront l’espace réservé à cette fin et dans le temps qui sera imparti à cette formule. Un jury évaluera les affiches et remettra au nom d’Artefact un prix de 100 $ pour celle qui alliera le mieux présentation visuelle et contenu scientifique. Veuillez consulter le site Internet d’Artefact pour des consignes plus précises sur la soumission d’affiches :

Disciplines concernées
Ethnologie et patrimoine
Histoire de l'art et de l'architecture

Modalités de soumission
Les étudiants et les jeunes chercheurs intéressés à soumettre une proposition de communication, peu importe la formule choisie, sont invités à remplir le formulaire qui accompagne cet appel (également disponible sur notre site Internet). Chaque proposition, en plus d’indiquer clairement à quelle section vous comptez participer, doit comprendre les éléments suivants :
Un résumé d’un maximum de 250 mots comprenant une courte mise en contexte du sujet, une problématique claire et les idées principales de votre exposé.
Les mots-clés qui définissent le mieux votre sujet.
Vos coordonnées accompagnées d’une courte biographie de 100 mots (nom complet, discipline, cycle d’études, université, directeur de recherches, champ de recherche ou intérêts, précédents travaux ou terrains et principales publications, s’il y a lieu).
Veuillez nous transmettre le formulaire d’ici le 8 janvier 2016 à l’adresse électronique suivante :

Dans le cadre d’une séance thématique, la personne responsable doit joindre à ce formulaire la brève présentation de la séance.

Modalités de sélection
Composé des membres du Comité exécutif d’Artefact, le comité de sélection analysera votre proposition et vous donnera une réponse vers la fin janvier 2016.

Comité exécutif pour l’année 2015-2016 :
Christian Cloutier (étudiant à la maîtrise en histoire) à la présidence;
Maryliz Racine (étudiante au doctorat en histoire) à la vice-présidence exécutive;
Charles-Frédéric Murray (étudiant à la maîtrise en histoire) à la vice-présidence aux finances;
Florence Rousseau (étudiante à la maîtrise en histoire) à la vice-présidence aux affaires institutionnelles;
Cynthia Marmen (étudiante à la maîtrise en histoire) à la vice-présidence aux communications;
Myriam Cyr (étudiante à la maîtrise en histoire) à la vice-présidence aux affaires pédagogiques;
Mathieu Bouchard-Tremblay (étudiant à la maîtrise en histoire) à la vice-présidence aux affaires internes;

Bourse et publication
De plus, vous aurez l’opportunité de soumettre le texte remanié de votre communication ou inspiré de votre affiche dans les Actes du 16e Colloque international étudiant du Département des sciences historiques de l’Université Laval.

À cet égard, vous aurez la possibilité de remporter la bourse Michèle-de-La-Pradelle d’un montant de 500 $, qui souligne annuellement la qualité exceptionnelle d’un article parmi ceux qui leur ont été soumis en vue de leur publication.

Université Laval, Pavillon Charles-De Koninck, local 3248
1030, avenue des Sciences-Humaines
Québec (Québec) G1V 0A6
Adresse électronique :